no name games
contexte
Ta tête est lourde et tes yeux papillonnent. Brièvement, tu jettes un coup d'oeil à droite, puis à gauche. A la vue de la pièce circulaire dans laquelle tu te trouves, précisément au centre, tes sourcils se froncent. L'endroit te serait-il inconnu ? Tu n'as pas le temps de te poser la question que déjà, une voix résonne dans la pièce, brisant tes vaines tentatives d'orientation.

« Bienvenue sur No Name et puisses-tu devenir le plus célèbre. »

12.03.2017 Première maj de nng et lancement du premier event' ! ici
news
joshua ☆ dispo
mp
piper ☆ dispo
mp
clyde ☆ dispo
mp
predef


Now and forever, I'm your queen ! // Vitae [fini]

avatar
Messages : 3
Sam 1 Avr - 22:13
surnom : aucun
âge : Environs 21 ans
genre : féminin
groupe :
situation financière : jeune héritière
situation maritale : célibataire
lieu d'habitation : lysithéa
métier : chanteuse lyrique
avatar : princess serenity - Sailor Moon
particularité physique : une tâche de naissance en forme de lune sur le front
sur no name depuis : quelques mois

secret :elle a des hallucinations et voit des créatures
Squagg Vitae
Creatures of my dreams raise up and dance with me

mental
Une jeune femme aux longs, très longs cheveux dorés, deux chignons sur la tête pour ne pas qu'il tombent sur le sol. Des cheveux qui lui arrivent jusqu'aux chevilles, et, en regardant de plus près, derrière ces quelques personnes se promenant dans la rue, une créature marche, suit une autre, qui elle, ressemble à un loup majestueusement difforme.  Je marche, seule, dans les belles rues de Lysithéa, je vois des choses que je ne devrais pas, des choses qui me hantent et en même temps m'apporte sérénité quand la tristesse m'empare.

Cette douce tristesse, bien assez douce pour me faire aimer la haine que j'ai envers les humains. Différencier ces créatures à son espèce, c'est ce que je veux faire. C'est ce que je fait. Mais ne suis-je pas devenue folle, à voir toutes ses choses, leur parler, les comparer... non, j’essaye de paraître aussi normale que possible, faire comme tout le monde, se valoriser, montrer que l'on est le meilleur et que personne ne pourra nous surpasser. Montrer que nous surpassons toutes les autres espèces, et que cela nous donne le droit de les rabaisser. Vous savez, il m'arrive de rêver de mes créatures. Je rêve que ces êtres se lèvent et dansent avec moi. Elles dansent avec moi, parce-qu'elles savent que je ne suis pas comme les autres.

Mais elles n'existent pas. Je le sais, elles n'existent pas.
Oui, ces créatures ne sont que des hallucinations, mais, je me demande si la vie n'en est pas aussi une, et que ces créatures sont la véritable définition de ce que l'on appelle l'humanité : le dégoût.


questions


Quelle est la pire crasse qu’un ami puisse vous faire ?
Se moquer de moi. Ouvertement, sans aucune pitié.

Comment réagissez vous lorsqu’une situation devient gênante. Racontez-nous votre moment le plus gênant jusqu’à maintenant.
Je n'ai jamais eu de situation gênante, mais je crois que je rougirai.

Que pensez-vous de cette île en général ?
Cette île n'est pas différente des autres endroits sur terre, les humains y sont toujours aussi laids.

Qu’est-ce qui vous énerve le plus ?
Quand je ne retrouve pas mes affaires, et surtout, mon collier de diamants.

Vous en pensez quoi de votre secret ?
.

Cela ne me gêne pas. Ils sont en effet de gentils compagnons.

Vous pensez quoi de ces msk d’ouranos ?
Rien du tout. Ils ne méritent même pas un avis constructif, juste " sale miskine"


comment avez vous vécu votre arrivée sur no name ?
J'étais déboussolée de ne rien savoir pour le moment, et puis, je me suis au moins souvenue de mon nom.
histoire

Jour 1 :
Je me réveille, les paupières lourdes et un mal d'articulations horrible. Le néant. Un trou noir. Juste des créatures se déambulant autour de moi. Je tourne la tête, et voit que je suis dans une petite ruelle, qui m'est inconnue... hein ? Qui suis-je ? Comment je m'appelle ? J'ai quel âge ? Je commence à suffoquer. De l'air ! Donnez moi de l'air ! Je m'appuie sur le mur en face de moi et tente de reprendre mon calme. Je ne me souviens de rien. Rien du tout. Je vérifie dans mes poches pour voir si il y a un quelconque indice ; mais je ne trouve juste qu'une carte bleue. Un post-it y est collé dessus, un y est écrit, il doit sûrement être celui de la carte. Au moins, je dois savoir quoi faire, maintenant. Je sors de la ruelle et vois des choses étranges se balader devant moi. Je pousse un cri. Eh bien, si ce n'est pas super, ça. Des créatures pour me tenir compagnie. Je me rends à la banque la plus proche, en tournant en rond pendant dix minutes, et finalement, l'aperçoit. J'insère la carte bleue et compose le code qui y était inscrit. Je reste sidérée par la somme astronomique qui est inscrite sur l'écran, et tente de soutirer l'argent, en vain. L'écran affiche un message d'erreur. Je soupire.  

Premier mois :
J'ai enfin réussi a comprendre certaines choses. Je vis dans les quartiers riches de Lysithéa, grâce à mon talent pour le chant qui est très apprécié. Mais je ne connais toujours pas mon prénom, alors j'utilise un pseudonyme qui était au départ : Lys. J'espère cependant vite retrouver la mémoire, et peut-être découvrir ce qui se trame derrière cette ville qui m'a l'air pas si banale que ça, vu le nombre astronomique de caméras installées dans toutes les rues. J'ai réussi a tenir mon secret jusque là, et il faut dire que ça n'a pas été compliqué, vu que je ne parle avec personne. Cependant, j'espère que je vais pouvoir faire de nouvelles rencontres et avoir beaucoup d'amis. Il faut aussi que je dise quelque chose, bizarrement, je trouve que l'homme devient de plus en plus laid... et que les créatures sont plus proches de la réalité. Je suis devenue folle ?

Le lendemain :
Je sors de chez moi, et verrouille la porte. Je descends les escaliers uns par uns assez lentement, pour enfin arriver à la porte de sortie. Une fois franchie, je remarque cependant quelque chose de louche. Une silhouette de dessine derrière un poteau, en face de la résidence. Je m'approche de celle-ci, et remarque quelque chose de stupéfiant. Une créature me ressemblant trait pour trait était devant moi. Seul son teint était plus pâle que le miens. Je sursaute, tandis qu'elle pose sa main sur mon épaule et se penche vers moi. Veut-elle me dire quelque chose ? La créature se rapproche de mon oreille, et me susurre :
" Vitae. Tel est ton nom."  
J’écarquille les yeux. Ma copie s'en va au loin et disparaît. Je souris ironiquement et reprends la route. Vitae ? Quel nom horrible. Pourquoi me donner "Vie" comme prénom alors que je la méprise ?


Moumou

C'est pas bien d'être des commères D:
avatar
Messages : 14
age : 25 ans
ft : Oikawa Tooru ~ Haikyuu!!
lieu d'habitation : Fengàri
présentation : http://n-n-g.forumactif.com/t176-come-on-down-on-your-knees-and-venerate-me-charlie
Lun 3 Avr - 3:47
Bienvenue à toi!
J'adore ton visu i'm so sex
Ton secret fait un peu flipper, mais j'aime ça
Et pis ton header agressant, mais hypnotisant, I like it.
En fait, j'aime tout.
Bon courage pour euh... Ta validation? ♥
avatar
Messages : 3
Mer 19 Avr - 10:18
Merci canaille :B
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fortress Forever
» Duke Nukem Forever
» Duke Nukem Forever, on me voit, on me voit plus...
» Premier aperçu du multi de Duke Nukem Forever par jv.com
» Duke Nukem Forever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: